La chaudière gaz condensation est un système de chauffage qui permet de faire baisser votre consommation en combustible de 25% environ, et ce, avec un coût très raisonnable. Avec les économies effectuées et les différents soutiens qui réduisent le prix, la chaudière gaz à condensation peut être rentabilisée jusqu’à 6 ans au maximum. En choisissant ainsi le modèle approprié et haut de gamme tel que la chaudière gaz à condensation Frisquet Hydromotrix Condensation Visio mixte,les avantages ne feront qu’accroître. Il convient donc de connaître chaque aspect intéressant de ce type de chaudière.

Economiser plus avec la condensation

Une chaudière gaz à condensation garantit autant la préparation d’eau chaude de la salle de bain que le chauffage de votre maison. Pour cela, elle brûle le gaz, produisant ainsi de la chaleur. Sa plus grande innovation, c’est qu’elle emploie de la vapeur renfermée dans les fumées. En effet, elle rafraîchit les fumées afin de les liquéfier. Ce système récupère alors de la chaleur maximale. En condensant toutes la vapeur intégralement ou partiellement, cette chaudière gaz à condensation consomme entre 10 et 25% de combustible en moins avec le même degré de chaleur produit.

Mais, pour que cela fonctionne, il faut que la chaleur de retour du chauffage principal se limite à 50°C. En outre, cette chaudière est essentiellement indiquée pour les chauffages centraux à basse température qui raccordent des convecteurs à basse température ou un plancher avec une chaleur de retour inférieure afin d’optimiser la condensation et profiter des économies énergétiques.

Excellent rapport qualité/prix et économies

Le placement de départ s’avère être abordable. Effectivement, en soustrayant au prix la prime énergie et le crédit d’impôt, vous obtenez un tarif équivalent à l’achat d’une chaudière à gaz traditionnelle. Ajoutez à cela d’importantes économies jusqu’à environ 25% qu’elle octroie sur vos dépenses en chauffage. En bref, c’est un système de chauffage extrêmement rentable qui allie efficacité et performance.